Section PS de Tarbes
Section PS de Tarbes

Un comité socialiste pour reprendre le Grand Tarbes

0 commentaire Le par

En vue des municipales et dans le but de reconquête de l’agglomération, les socialistes relancent un outil de campagne et de démocratie participative : le comité socialiste du Grand Tarbes.

Après les primaires, «les socialistes sont en ordre de campagne pour les municipales».

Voilà le message d’Alain Piaser, secrétaire fédéral. Pour cette échéance, ils peuvent compter sur la relance d’une structure créée par Francis Carpentier, mais qui était en sommeil depuis quelques années : le comité socialiste du Grand Tarbes. Un outil pas forcément inutile quand le grand enjeu de ces municipales sera le contrôle de l’agglomération du Grand Tarbes.

«Il ne s’agit pas de mettre une chape de plomb sur les sections, les équipes municipales, mais ce comité doit faire le lien entre les militants des sections, les élus», explique Alain Piaser.

«Il s’agit d’avoir une politique plus lisible pour le Grand Tarbes», résume Jean-Bernard Gaillanou, tête de liste socialiste à Bordères-sur-l’Échez et nouveau secrétaire de ce comité socialiste du Grand Tarbes. «L’intérêt, c’est qu’il y ait une richesse d’échanges entre les militants, les élus», estime Michèle Phame, tête de liste socialiste à Tarbes.

«C’est un outil de démocratie associative sur l’agglomération», abonde Francis Carpentier. L’objectif est de faire émerger cinq ou six grandes lignes communes aux listes des équipes candidates aux municipales dans les villes du Grand Tarbes.

Pour Michèle Pham, cette politique commune socialiste pour le Grand Tarbes ne doit pas s’arrêter aux prochaines échéances municipales. «Ce travail doit s’inscrire sur le long terme.

à lire sur http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/18/1734040-un-comite-socialiste-pour-reprendre-le-grand-tarbes.html

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

En matière culturelle et médiatique, le projet de Benoît Hamon s'articule autour de 10 propositions. A commencer par une augmentation du budget consacré à la culture. Un projet sur lequel
Le par
Le 4 avril 2017, les 11 candidats à l'élection présidentielle se retrouvaient sur les plateaux de BFMTV pour un grand débat. Les "petits" candidats ont pu se faire entendre (l'intervention
Le par

Les derniers contenus multimédias