Section PS de Tarbes
Section PS de Tarbes

Jean-Marc Ayrault : «Je suis le chef d’un gouvernement de combat pour l’emploi»

0 commentaire Le par

 

Le chef du gouvernement était, hier soir,  l’invité du 19/20 sur France 3. Jean-Marc Ayrault a tout d’abord, manifesté sa «très forte émotion» après qu’un chômeur en fin de droits de 43 ans, se soit immolé devant une antenne de Pôle Emploi, mercredi à Nantes. Le Premier ministre a déclaré qu’après pareil «geste qui nous interpelle tous (…) On ne pouvait être que choqués» ajoutant que le personnel de Pôle Emploi, avait «fait son travail».

 

 

 

Des outils pour combattre le chômage, à utiliser désormais

 

Face à un marché du travail particulièrement tendu, Jean-Marc Ayrault a rappelé sa mission :

« Je comprends la colère, le sentiment d’abandon, mais on ne baisse pas les bras (…) je suis le chef d’un gouvernement de combat pour l’emploi ».

L’engagement de François Hollande qui consiste à renverser la courbe du chômage à la fin 2013 est très fort et le Premier ministre a souligné les efforts sans précédent déployés par le gouvernement aux moyens de nombreux outils, évoquant notamment le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), le pacte de compétitivité, la Banque publique d’investissement,les contrats de génération.

Concernant, les emplois d’avenir, autre outil de l’arsenal de la bataille pour l’emploi, le Premier ministre a déclaré qu’il fixait des objectifs ambitieux (100 000 emplois pour 2013). Jean-Marc Ayrault a rappelé à qui s’adressait ce type de contrats :

« Des jeunes très éloignés de l’emploi, qu’il faut sortir du chômage et du désespoir. »

Au 7 février, 5000 emplois d’avenir avaient déjà été signés, un démarrage similaire à celui des emplois jeunes et «au même rythme que tout autre nouveau dispositif» comme l’avait déjà précisé le ministre du Travail, Michel Sapin.

 

Réduction du déficit public : «Dans la bonne direction»

 

Ce mercredi soir, le Premier ministre a confirmé que la réduction du déficit ne serait pas exactement aux 3% du PIB pour 2013 :

La piste de la sous-indexation des pensions envisagée pour réduire les déficits pourrait se préciser et s’appliquer en priorité aux retraités les plus aisés: «les retraités pas plus que les autres seront mis à contribution », tout en précisant que le gouvernement est attaché à demander, à l’image du Budget 2013, «plus d’efforts aux plus riches» ; ajoutant que «pour toute réforme, ce sera le même principe.»

 

Source : Site du Parti Socialiste, 14/2/2013

 

De son côté Michel Sapin, Ministre du travail,  nous assure que la croissance va reprendre à la fin de l’année, donc la courbe du chômage pourra s’inverser comme le gouvernement l’a prévu.

 

Michel Sapin :

« Nul ne peut dire exactement à quel moment ni à quel niveau,

mais la situation, qui va s’améliorer dans le monde et en Europe,

et la mise en œuvre de nos politiques me font penser 

qu’il y aura une reprise de la croissance,

et d’une croissance davantage porteuse en emplois »

 

 

 

On voit que les plans sociaux s’accumulent, plans qui étaient déjà évoqués avant la Présidentielle, des signes de désespérance sociale se multiplient. 

 

Oui,  la situation est difficile pour beaucoup de nos concitoyens et pour le gouvernement.  On sait que la France va devoir donner des gages de son sérieux budgétaire à ses partenaires européens et aussi rassurer les agences de notation, pour éviter d’être sanctionnée au moindre indice de relâchement comptable.

 

Mais on comprend ce que dit Michel Sapin : « Il y aura une reprise de la croissance, et d’une croissance davantage porteuse en emplois » .
Oui, nous avons des atouts pour retrouver le chemin de la croissance !  
Entre autres nous possédons  les outils qui sont mis en place par le gouvernement pour favoriser l’investissement. La Banque Publique d’Investissement et les fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) en font partie. Comme le dit  Jean-Pierre JOUYET, le Directeur général de la CDC,  « L’essentiel aujourd’hui est de mener à bien l’exercice de consolidation budgétaire sans pour autant affecter l’investissement. » Le premier conseil d’administration de la BPI se tiendra jeudi, afin de désigner son Président.

 Le contrat de génération permet d’embaucher un jeune en CDI, de maintenir dans l’emploi un senior de plus de 57 ans, et ainsi d’organiser le transfert de compétences. L’entreprise reçoit 4 000 euros par an d’aide de l’Etat pendant 3 ans, soit 28 % du montant d’un SMIC ! Le contrat de génération va permettre à l’entreprise d’oser l’embauche, d’anticiper, de préférer le CDI aux CDD.

C’est encore les crédits d’impôts recherche qui sont rendus plus simples te plus accessibles aux PME afin de financer la recherche et l’innovation pour relancer l’économie.. 

 

Bien sûr, il faut du temps pour combattre les effets négatifs des politiques menées pendant les dix dernières années du gouvernement de Nicolas SARKOSY ! On voudrait tous que tout aille beaucoup plus vite !  

Mais le changement est en route, on a l’espoir, on y croit.

 

 

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Logo des primaires citoyennes Calendrier des Primaires citoyennes de Gauche : - 20 décembre 2016 : mise en ligne sur
Le par
Lundi 25 novembre, c'est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. À cette occasion, je vous propose de mener 3 actions très concrètes : faire connaître le
Le par

Les derniers contenus multimédias