Section PS de Tarbes
Section PS de Tarbes

Conseil municipal : quid des terrains de lancer du Stade Trélut ?

0 commentaire Le par

Michèle Pham-Baranne, conseillère municipale d'opposition de Tarbes Michèle Pham-Baranne, conseillère municipale d’opposition de Tarbes

En conseil municipal, en 2015, et dans la perspective de la construction d’un foyer-logement par la société ICADE PROMOTION, le Maire Gérard Trémège souhaitait vendre un terrain nu de 6 000 m² environ à prélever sur une parcelle située Avenue Pierre de Coubertin – Avenue d’Altenkirchen qui constitue actuellement un terrain de sport. Le Maire voulait donc déclasser, désaffecter et soustraire à l’usage du public cette parcelle (6 000 m2 pour 690 000 €).

Avec Jean-Claude Palmade nous nous étions immédiatement opposé à ce projet.

J’avais signalé la gêne pour ceux qui utilisaient ce terrain, y compris pour les entrainements et compétitions d’athlétisme avec le besoin de 2 cages, l’une pour le lancement du disque et l’autre pour le marteau. Des terrains et locaux libres ne manquent pas sur Tarbes et pouvaient accueillir cette construction. On voit bien que les sportifs, experts de ce domaine, sont sur cette position !

Le Maire assurait qu’il y avait d’autres possibilités pour ces pratiques sportives sur la ville de Tarbes. Soit-disant qu’il n’y avait pas une grande pratique sur ce terrain et que pour l’athlétisme et pour les lancers tout avait été prévu (déplacement d’une cage pour entrainement, cage mobile pour compétition…).

On voit bien que nous avions raison de nous saisir de ce dossier, d’alerter à ce sujet !

Le Maire avait répondu que ceci s’inscrivait dans le cadre du concept Sport-Santé et que d’autres projets se feraient autour et dans le stade Maurice Stade Maurice-Trélut, comme le Centre médico-sportif qui sera ramené sur ce stade… Autant d’inquiétudes à encore avoir pour les utilisateurs du stade Trélut, dans les mois ou années à venir…

Jean-Claude Palmade avait posé la question de savoir si ce déclassement allait servir à la société ICADE pour obtenir toutes les autorisations utiles. A cette question pourtant importante, le Maire avait indiqué qu’il était incapable de répondre…

La demande de différer la délibération par manque d’éléments, qui fut rejetée par le Maire.

L’opposition a voté contre cette délibération.

Article du quotidien régional La Dépêche du Midi du 15/12/2016 sur le sujet

Michèle Pham-Baranne

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

En matière culturelle et médiatique, le projet de Benoît Hamon s'articule autour de 10 propositions. A commencer par une augmentation du budget consacré à la culture. Un projet sur lequel
Le par
Le 4 avril 2017, les 11 candidats à l'élection présidentielle se retrouvaient sur les plateaux de BFMTV pour un grand débat. Les "petits" candidats ont pu se faire entendre (l'intervention
Le par

Les derniers contenus multimédias