Section PS de Tarbes
Section PS de Tarbes

Archives section : Communiqué de soutien du PS aux salariés de l’abattoir de Tarbes

0 commentaire Le par

La section socialiste de Tarbes apporte tout son soutien aux salariés de l’abattoir qui se sont mis en grève pour défendre leurs droits. Les salariés n’ont pas à faire les frais de la privatisation de leur outil de travail qui a été décidé il y a quelques mois par le maire UMP de Tarbes. Nous tenons aussi à dénoncer le chantage à la fermeture de l’abattoir qu’exerce le maire qui a choisi la voie du rapport de forces, plutôt que celle de la négociation. Ce dernier, en bon sarkozyste qu’il est, essaye d’opposer les salariés qui défendraient des “priviléges”, aux chômeurs qui cherchent du travail. Rappelons que la hausse actuelle et sans précédent du chômage est en grande partie liée à la politique menée par le gouvernement UMP, dont M. Trémége est un des secrétaires nationaux. Quand aux privilégiés, nous conseillons au maire de regarder plutôt du côté de ses amis financiers, propriétaires de grandes surfaces, industriels qui aujourd’hui profitent de la crise sur le dos des chômeurs et salariés. Faire grève dans la situation actuelle est un choix courageux et sans doute difficile, notamment en cette période de fin d’année. Le parti socialiste sera toujours aux côtés de ceux qui défendent leurs droits et la bonne marche de leur outil de travail.

 

Vincent RICARRERE

Secrétaire de la section PS de Tarbes

 

Archive blog section, 21/12/2011

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

En matière culturelle et médiatique, le projet de Benoît Hamon s'articule autour de 10 propositions. A commencer par une augmentation du budget consacré à la culture. Un projet sur lequel
Le par
Le 4 avril 2017, les 11 candidats à l'élection présidentielle se retrouvaient sur les plateaux de BFMTV pour un grand débat. Les "petits" candidats ont pu se faire entendre (l'intervention
Le par

Les derniers contenus multimédias